Un cerf qui ne perd pas ses bois!

Voici une photo provenant de M. Keith Corley du texas montrant un buck portant sur son côté gauche le bois de l’année précédente alors que du côté droit pousse un nouveau bois. Cette photo a été prise le 3 mai.anthler dont drop

Voici comment un expert du QDMA explique cette situation:

Ce cerf mâle n’est pas le premier sujet au prise avec cette situation. Cette condition est documentée au sein de plusieurs familles de cervidés, mais plutôt rare chez le cerf de virginie. Le nom de cette condition: Doppelkoft; mot allemand signifiant  »set double »

Chez les mâles normaux, la baisse cyclique de testostérone à l’hiver induit la perte des bois, chez les cerfs souffrant du Doppelkoft, il y a un mauvais fonctionnement….assez évident direz-vous!

Cette condition est associée avec soit le maintien d’un haut niveau de testostérone après la saison des accouplements (le rut), ou de dommages occasionnés au système nerveux impliqué dans la croissance des bois,  ou bien d’un stress nutritionnel (source: David Osborn et Dr Karl Miller tous deux de l’université de la Géorgie  et Dr George Bubenik de l’université de Guelph en Ontario)

Dans le cas du buck ici en question, nous ne savons pas la cause exact, soit une blessure à la tête ou une forme de dérangement du cycle de testostérone. Selon la photo on peut constater que le nouveau bois du côté gauche a commencé à pousser, de façon anormal à la base du vieux bois. Ce nouveau bois va continuer à se développer autour du vieux.

Si quelqu’un parmi vous avez une photo d’un mâle illustrant ce syndrome, n’hésitez pas à les partager avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *