Voici un aperçu comment El niño 2015 pourrait affecter votre saison de chasse au chevreuil cet automne.

Tout indique que les évènements entourant El niño 2015, qui est présentement en formation dans l’océan Pacifique, pourraient avoir des impacts majeurs et non souhaitables sur le climat.

elnino

Pour nous les chasseurs, cela signifie que nous aurons une saison inhabituelle de chasse au chevreuil.

De quelle ampleur sera ce déroutage? Bien, les températures pourraient avoir des variations de fortes importances, et des précipitations très importantes. Le tout va être différents pour chacun d’entre nous dépendant où vous chassez. En attendant que ce phénomène de la nature soit plus près de nous, voici quelques impacts que l’on peut prévoir.

Comme vous pouvez le constater en cliquant sur le lien suivant, le système ‘’Geo Engineering Watch’’ nous donne un aperçu typique à quoi un mauvais El niño pourrait ressembler.

geo engineering Watch

elnino2

L’ouest sera très humide et sujet à des tempêtes. Comme en 1997, lorsque des inondations ont pris d’assauts le région. Le ‘’Midwest’’ aura un hiver avec davantage de pluie avec peu de neige et risque de glace important.

Le sud sera aussi sujet aux tempêtes, pluie et chaud.

Mais qu’en est-il de nos régions? Le nord et l’est? Selon les experts, plus ou moins comme d’habitude, par le temps qu’El niño prendra pour se rendre jusqu’à nous, il aura fortement diminué. Cependant, nous pouvons penser voir des variations importantes et rapides entre des températures hivernales et printanières. Il ne faut pas sous-estimer que c’est durant l’hiver 1997 que nous avons eu des conditions d’enneigement très importantes prolongeant l’hiver et causant la mort de nombreux chevreuils dans leurs quartiers hivernaux.

Cet évènement aura surement des impacts sur le rut. Des températures plus chaudes auront pour effet de favoriser les déplacements de nuits de cerfs. Du temps pluvieux pourrait amener les cerfs à passer plus temps coucher durant le jour avec des périodes d’activités plus courtes, mais peut-être plus intenses.

Selon les photos suivantes vous pouvez voir que la forme que prends El niño en 2015 ressemble de près à celui de 1997. Les températures relatives de l’océan que vous voyez réchauffe l’air. Le Jet Stream prend cet air plus chaud au-dessus de l’Amérique du Nord créant des températures au sol plus chaudes et favorisant davantage de précipitations au cours de l’hiver (rappelez-vous encore une fois 1997)

elnino1

Le climat fera ce que le climat a à faire. Pour la saison de chasse, El niño pourrait avoir peu ou de légère impact. Mais soyons prêt pour un hiver difficile pour ces derniers.

Reste que prédire la météo….ça demeure un prédiction!

 

Source : Brad Smith. pour Wide Open Space

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *