Comprendre la signification des frottages

Est-ce valable de chasser en fonction des frottages? Oui et non.

rub3

Sans les chasser de façon particulière, nous pouvons les utiliser comme source d’informations.

Les frottages sont une bonnes indices de l’ampleur des bucks qu’ils les ont fait mais dans un sens uniquement. Les gros mâles peuvent aussi frotter de petits arbustes, mais les petits mâles ne frottent pas les gros arbres. Donc un arbre de fort diamètre qui a été frotté indique clairement la présence d’un gros mâle, surtout si c’est sur des arbres d’un diamètre de plus de 15 cm.

Il est reconnu qu’un mâle frottera les arbres d’un même secteur d’année en année. Non seulement dans un même secteur, mais il peut aussi frotter le même arbre d’année en année. Les chasseurs qui savent où les frottages des années antérieures étaient localisés peuvent utiliser cela à leurs avantage en autant que le mâle en question est toujours en vie. Il s’agit alors d’installer un mirador avant que la nouvelle ligne de frottage n’est été faite et ainsi embusquer ce mâle lorsqu’il repassera faire ses frottages annuels.

Rub2

Pour le reste de la période de rut, leurs importance diminue jusqu’à la 3ième semaines de novembre, période à laquelle les mâles sont en recherche active de femelle en chaleur. Vous retrouverez normalement de nouveaux frottages sous les vents dominants et au pourtour de boisés à très forte densité pouvant abriter des femelles au repos. En installant de façon approprié vos caches, il y a de bonne chance que vous interceptiez un mâle tentant de faire la cruise à ces femelles.

En apprenant à interpréter les frottages, les chasseurs peuvent être capables d’identifier où les mâles mangent et se couchent. Le côté brillant, ou apparent du frottage indique la direction dans laquelle le mâle se déplaçait ainsi donc, une ligne de frottage nous dit dans quelle direction ce mâle à l’habitude de se déplacer. Une bonne information pour bien établir son mirador. À titre d’exemple, si les frottages font face à un champs de luzerne, de maïs ou un autre source d’alimentation, il a fort à parier alors que ce mâle passe la nuit dans ce champs pour s’alimenter. Chassez en conséquence.

Source : Jason Houser, chasseur de cerf (arc traditionnelle) prostaff et rédacteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *